Désamiantage d'un toit
Logtnest/Shutterstock.com

Que faire des déchets d'amiante ?

Travaux

13 août 2020

Si votre logement contient de l'amiante, certains travaux peuvent libérer des fibres dangereuses pour votre santé si elles sont inhalées. Elles peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires et provoquer des maladies graves. Prenez des précautions !

3 minutes

Comment se libère l’amiante ?

L’amiante a été longtemps utilisé dans les matériaux de construction, l’automobile, le textile, les matières plastiques… car il possède des propriétés remarquables : incombustibilité, imputrescibilité, résistance thermique et chimique, isolation acoustique et faible coût. Depuis 1997, l’usage de l’amiante est interdit. 

On trouve encore de l’amiante dans d’anciens matériaux de construction comme dans les isolants, des tuyaux d’évacuation, les tôles ondulées servant de toiture pour un garage par exemple. En vieillissant la matière devient friable, se casse et libère des fibres microscopiques qui restent dans l’air ambiant. 

Lors de travaux de rénovation, il est parfois nécessaire de retirer des matériaux contenants de l'amiante, il est vivement recommandé alors de faire intervenir des entreprises disposant des certifications réglementaires requises.

La liste des entreprises possédant les certifications réglementaires peut être obtenue auprès des organismes qui délivrent les certificats de qualification : QUALIBAT et l'Association française de normalisation.

L’entreprise qui réalise vos travaux de rénovation prendra en charge les déchets d'amiante

Si vous faites réaliser vos travaux de rénovation par des professionnels, c’est l’entreprise qui se charge de l’évacuation des déchets amiantés. Ils sont envoyés vers une installation autorisée. L’entreprise vous facture la prestation (transport, élimination) et est dans l’obligation de vous remettre un bordereau de suivi de déchets dangereux contenant de l’amiante. Ce bordereau est garant de la traçabilité et de la bonne élimination de ces déchets, puisqu’il doit être signé par l’ensemble des acteurs, du détenteur à l’éliminateur final. Pour le transport, l’entreprise doit palettiser les tôles, les maintenir avec du film plastique et apposer ce logo amiante.

 

 

Si vous rénovez seul, quelques conseils pour vous protéger et respecter votre environnement

Si vous intervenez sur des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante, vous serez responsable des éventuelles conséquences pour vous et votre voisinage ! Prenez des précautions si vous ne faites pas appel à une entreprise spécialisée dans le désamiantage.

Pour manipuler les déchets amiantés :

  • évitez toute action qui pourrait libérer des fibres (casser, scier, percer, brosser, frotter) ;
  • mouillez les déchets de façon à minimiser l’émission de fibres ;
  • protégez-vous avec des gants, des lunettes et un masque respiratoire à usage unique de type FFP3.

Pour stocker les déchets amiantés :

  • emballez vos déchets amiantés de façon aussi étanche que possible ;
  • les déchets de grande dimension (plaques de couverture) pourront être enfermés dans un sac plastique de grande contenance (sac tissé) ou disposés sur palette et bâchés ;
  • les déchets de petite dimension pourront être enfermés dans un sac plastique étanche (sac poubelle) ou du film étirable (par exemple, alimentaire), puis dans un second sac plastique.

Dans tous les cas, la mention « Amiante » devra être apposée de manière visible.

Pour transporter des déchets amiantés :

  • pour transporter de petites quantités de tôles vers une installation autorisée (transport autorisé par la circulaire du 22/02/2005 du ministère de l’Environnement), vous n’êtes pas soumis au bordereau de suivi de déchets dangereux, mais vous devez tout de même palettiser, filmer et identifier les déchets comme indiqué ci-dessus ;
  • pour transporter des déchets d’amiante non liés à des matériaux inertes ou ayant perdu leur intégrité, vous devrez faire appel à des entreprises spécialisées pour le retrait, le conditionnement, le transport et l’élimination. L’apport est dans ce cas interdit en déchèterie.

Votre commune ou collectivité peut vous indiquer quelles déchèteries ou installations de stockage prennent en charge vos déchets amiantés. La liste des déchèteries communales accueillant les déchets d’amiante est accessible sur le site de SINOE. Vous pouvez filtrer cette liste par zone géographique. 

Pour l’identification de collecteurs et la localisation des autres types de sites d’accueil (centre de transit, installations de stockage), consultez le site dechets-chantier.ffbatiment.fr
 

Des obligations en cas de vente ou de démolition

En cas de vente de tout ou partie d’un immeuble d’habitation dont le permis de construire a été délivré avant le 1er juillet 1997, il existe des obligations réglementaires à respecter, notamment un diagnostic à réaliser, précisé sur le site du ministère de la Cohésion des territoires. Il en va de même pour les propriétaires de bâtiment en cas de démolition.
 

Vous aimerez aussi

Que faire de mes déchets ?

Maison

3 juin 2020

Pour nous protéger et protéger notre planète, jetons nos masques, gants, mouchoirs et lingettes à usage unique dans les poubelles de rue ou, chez nous, dans la poubelle tout-venant. Ensemble, adoptons les bons réflexes.

1 minute

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Maison

10 juillet 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

2 minutes

Canicule : comment garder son logement frais ?

Maison

25 juin 2020

Des solutions existent pour garder la fraîcheur dans son logement. La climatisation n’est pas toujours incontournable. Et n’achetez surtout pas votre appareil dans l’urgence, vous risqueriez de faire un mauvais choix.

3 minutes