Arnaud Bouissou / Terra

Peut-on faire du sport lors d’un pic de pollution ?

Santé - Sport

4 juin 2020

Lors d’un pic de pollution aux particules ou à l’ozone, dès que le niveau « alerte » est annoncé, il est préférable de réduire les activités physiques intenses.

1 minute

Sport ou pas sport en cas de pic de pollution aux particules ?

  • Ne pratiquez que des activités physiques d’intensité faible ou modérée ;
  • reportez les activités physiques intenses (compétition, cross, match, évaluation), en plein air comme à l’intérieur, susceptibles d’entraîner un essoufflement c’est-à-dire une respiration par la bouche ;
  • évitez de faire du sport à proximité des grands axes aux heures de pointe (7 h - 10 h et 17 h - 20 h) ;
  • les personnes sensibles, souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques, asthmatiques, personnes de plus de 65 ans, doivent être attentives à l’apparition de symptômes comme la fatigue, un mal de gorge, le nez bouché, une toux, un essoufflement, des sifflements, des palpitations…
     

Sport ou pas sport en cas de pic de pollution à l’ozone

  • Ne pratiquez que des activités physiques d’intensité faible ou modérée en évitant les moments les plus chauds (13 h - 20 h) ;
  • reportez, avant 13 h ou après 20 h, les activités physiques intenses (compétition, cross, match, évaluation) en plein air comme à l’intérieur, susceptibles d’entraîner un essoufflement c’est-à-dire une respiration par la bouche ;
  • les personnes sensibles, souffrant de pathologies cardio-vasculaires, insuffisants cardiaques, asthmatiques, personnes de plus de 65 ans, doivent être attentives à l’apparition de symptômes comme la fatigue, un mal de gorge, le nez bouché, une toux, un essoufflement, des sifflements, des palpitations…
Je protège ma santé : • je sors normalement et maintiens mes activités en plein air comme à l’intérieur ; • je programme uniquement des activités physiques d’intensité faible ou modérée ; • je reporte les activités physiques intenses (compétition, cross, match, évaluation) ; • j’évite les sorties à proximité des grands axes routiers aux heures de pointe (7 h-10 h et 17 h20 h) en cas de pollution par les particules, en pleine journée en cas de pollution à l’ozone ; • personnes sensibles (de plus de 65 ans, à

 

Vous aimerez aussi

Que faire de mes déchets ?

Maison

3 juin 2020

Pour nous protéger et protéger notre planète, jetons nos masques, gants, mouchoirs et lingettes à usage unique dans les poubelles de rue ou, chez nous, dans la poubelle tout-venant. Ensemble, adoptons les bons réflexes.

1 minute

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Maison

10 juillet 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

2 minutes

Canicule : comment garder son logement frais ?

Maison

25 juin 2020

Des solutions existent pour garder la fraîcheur dans son logement. La climatisation n’est pas toujours incontournable. Et n’achetez surtout pas votre appareil dans l’urgence, vous risqueriez de faire un mauvais choix.

3 minutes