Brûlage de déchets verts dans le jardin
© HaiGala/Shutterstock

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Jardinage

3 juin 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

3 minutes

Brûler des déchets verts, ça pollue !

Enflammer des végétaux, surtout s’ils sont humides, dégage des substances toxiques pour les êtres humains et l’environnement, telles que des particules (PM), des oxydes d’azote (NOx) des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), du monoxyde de carbone (CO), des composés organiques volatils (COV), ou encore des dioxines.

Cela s'ajoute à la pollution atmosphérique déjà importante. La toxicité des émissions est encore augmentée lorsque ces déchets verts sont brûlés avec d’autres déchets du jardin (plastiques, bois traités).

 

C'est pourtant interdit depuis 2011

Sont concernés par cette interdiction les tontes de pelouses, les tailles de haies et d’arbustes, les résidus d’élagage, de débroussaillement, d’entretien de massifs floraux ou encore les feuilles morte, etc.

Consultez « la circulaire du 18 novembre 2011 relative à l'interdiction du brûlage libre des déchets verts » ​​

Toute personne (particuliers, entreprises, collectivités territoriales) produisant des déchets verts doit respecter cette interdiction.

Des dérogations peuvent être accordées par le préfet sur proposition de l’autorité sanitaire et après avis du conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques. Pour en savoir plus sur les exceptions, vous pouvez consulter la circulaire ou prendre contact avec la préfecture de votre région.

A savoir : les incinérateurs de jardin sont désormais interdits en France (vente et utilisation) au titre de l'article L541-21-1 du code de l'environnement, modifié le 12 février 2020. Ils ne peuvent plus être mis gratuitement à disposition des jardiniers.

 

Que risque-t-on si on calcine des déchets dans son jardin ?

En cas de non-respect de la circulaire, une contravention de 450 € peut être appliquée (article 131-13 du nouveau Code pénal).

 

D’autres solutions existent pour se débarrasser de ses déchets verts

Vous pouvez faire un compost. Vous pouvez également apporter vos déchets verts en déchèterie. Certaines communes organisent aussi des collectes de déchets verts en porte-à-porte. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les jours de collecte spécifique.

 

Vous aimerez aussi

Que faire de mes déchets ?

Maison

3 juin 2020

Pour nous protéger et protéger notre planète, jetons nos masques, gants, mouchoirs et lingettes à usage unique dans les poubelles de rue ou, chez nous, dans la poubelle tout-venant. Ensemble, adoptons les bons réflexes.

1 minute

Canicule : comment garder son logement frais ?

Canicule : comment garder son logement frais ?

Maison

25 juin 2020

Des solutions existent pour garder la fraîcheur dans son logement. La climatisation n’est pas toujours incontournable. Et n’achetez surtout pas votre appareil dans l’urgence, vous risqueriez de faire un mauvais choix.

3 minutes

Couple en réunion travaux

Quel professionnel pour vos travaux ?

Maison

3 juin 2020

Le recours a un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) est obligatoire si vous souhaitez bénéficier d'aides financières.

2 minutes