Etiquette énergie sur des laves-linge.
RGA / REA

Une nouvelle étiquette énergie en 2021  

Emménagement - Travaux - Droit de la conso - Conso responsable

4 juin 2020

Pour guider les consommateurs vers les produits plus économes en énergie, l’étiquette que l’on trouve sur les appareils électriques va changer. La nouvelle version s’affichera bientôt dans les magasins et en ligne. Explications.

2 minutes

Pourquoi réviser l’étiquette énergie ?

Depuis la création de l’étiquette énergie en 1995, les appareils n’ont cessé de gagner en performance et les moins efficaces ont depuis été interdits par la réglementation. Résultat : une grande partie des produits est désormais bien classée. Des classes A+, A++ puis A+++ ont même dû été ajoutées au fil du temps au-dessus de l’échelle initiale de A à G. Les classes les plus basses se sont quant à elles vidées. Alors, difficile de s’y retrouver quand les appareils A ou A+ deviennent les moins performants du marché…
 

Révision de l'étiquette énergie : qu'est-ce qui va changer ?

Lire et télécharger l'infographie "Révision de l'étiquette énergie : qu'est-ce qui va changer ?" PDF 288 Ko

 

Plus de transparence pour les consommateurs

En plus d’un nouveau design et de pictogrammes plus clairs, cette nouvelle version intégrera un « QR code » permettant d’accéder à une base de données électronique des produits. En scannant ce code avec son smartphone, on pourra accéder à des informations complémentaires officielles (à caractère non commercial) renseignées par les fabricants. De quoi mieux comparer tous les équipements vendus dans l’Union européenne. 
 

Des économies d’énergie et des progrès technologiques stimulés

Grâce à cet affichage plus lisible, chaque foyer sera incité à investir dans les équipements les plus efficaces et pourrait économiser en moyenne 150€/an selon la Commission européenne.

D’ici 2030, 38 TWh/an pourraient ainsi être évités, soit la consommation d’électricité annuelle de la Hongrie !

De plus, les fabricants seront encouragés à faire toujours mieux : les nouvelles classes A et B, très exigeantes, ne correspondront aujourd’hui à aucun produit existant sur le marché. Des critères supplémentaires sur la réparabilité ou la recyclabilité des produits vont être progressivement ajoutés dans la notation. 

 

Une révison qui va durer plusieurs années

Tous les équipements n’afficheront pas cette nouvelle étiquette en 2021.

Pour les appareils de chauffage et les chauffe-eau, qui ne disposent de l'étiquette énergie que depuis 2015, elle ne devrait être apposée qu’à partir de 2030 ! Les deux versions d’étiquette cohabiteront donc encore un certain temps. 
 

Vous aimerez aussi

Que faire de mes déchets ?

Maison

3 juin 2020

Pour nous protéger et protéger notre planète, jetons nos masques, gants, mouchoirs et lingettes à usage unique dans les poubelles de rue ou, chez nous, dans la poubelle tout-venant. Ensemble, adoptons les bons réflexes.

1 minute

Canicule : comment garder son logement frais ?

Canicule : comment garder son logement frais ?

Maison

25 juin 2020

Des solutions existent pour garder la fraîcheur dans son logement. La climatisation n’est pas toujours incontournable. Et n’achetez surtout pas votre appareil dans l’urgence, vous risqueriez de faire un mauvais choix.

3 minutes

Brûlage de déchets verts dans le jardin

Pourquoi il ne faut rien brûler dans son jardin

Maison

3 juin 2020

Tontes de pelouse, branchages, feuilles mortes, etc. Chaque Français génère environ 160 kg de déchets verts par an. Alors qu’il est interdit de les brûler dans le jardin, 9 % continuent à s’en débarrasser ainsi. Pourtant d’autres solutions existent.

3 minutes